Dans la Stub avec… Martine Dufoin et Liliane Girod

Qui dit robes de mariée dit souvent (mais pas toujours car tous les goûts sont dans la nature et les moyens de subjuguer ces messieurs multiples…) dentelle. Or, ce mois de juillet, l’Écomusée lance une nouvelle série d’animations et de démonstrations débutées au printemps et portées par la corporation des dentellières du musée. Cinq rendez-vous sont planifiés ces prochaines semaines ; le premier aura lieu ce dimanche 1er juillet. Rencontre avec Martine Dufoin et Liliane Girod, membres de cette nouvelle activité bénévole. 

   

Bonjour Martine et Liliane, pourquoi avoir créé la corporation des dentellières à l’Écomusée d’Alsace, cette année ? Quelles sont vos missions ?

Martine : Au départ, cette corporation est une association de dentellières : « 68 kilomètres de dentelle » avec 18 membres, créée en 2016 par Dominique Heitzler à Niedermorschwihr. Il y a quelques années, nous sommes venues Martine et moi à l’Écomusée d’Alsace pour le visiter et elle me disait pour rire qu’elle aimerait bien occuper sa retraite au musée. Les mois passent, mais cette idée m’est restée en tête et j’ai donc proposé au comité d’éventuellement faire des démonstrations de dentelle au musée, pour promouvoir la dentelle au fuseau et faire connaître ce patrimoine.

Liliane : A l’Écomusée d’Alsace, nous sommes 9 à venir faire des démonstrations de dentelle au fuseau le dimanche avec un système de roulement afin d’être toujours 3 présentes. Nous emmenons nos carreaux (support d’une base en bois, carrée, ronde ou octogonale servant à créer la dentelle au fuseau) et montrons la technique aux visiteurs. Les deux derniers dimanches, nous avions emmené un petit carreau pour initier les enfants, qui repartaient avec un petit souvenir en dentelle qui peut servir comme porte-clés. En tout cas nous remarquons un grand intérêt des visiteurs, hommes et femmes, pour la dentelle, et surtout les enfants !

  

Comment en êtes-vous venues à travailler avec la dentelle ?

Liliane : J’ai toujours aimé la dentelle, la belle dentelle qu’on ne trouve que trop rarement, et je me suis dit que ça pouvait être intéressant de la créer soi-même. Par la suite c’est devenu un véritable plaisir que de la fabriquer. C’est une découverte énorme ! Il y a plein de techniques différentes.

Martine : Pour moi c’est une véritable passion ! Je suis tombée dans la dentelle quand j’étais petite ! J’ai commencé par le crochet et au fur et à mesure j’ai appris d’autres techniques peu pratiquées (filet, dentelle à l’aiguille, de Luxeuil, etc.) et que j’essaye de remettre un peu au goût du jour. J’essaye d’apprendre un maximum de techniques car pour moi, c’est un véritable patrimoine que j’aimerais transmettre plus régulièrement, quand j’aurais un peu plus de temps.

 

Quelles sont les qualités requises pour être dentellière ?

Martine : La patience ! Beaucoup de visiteurs nous disent qu’ils n’auraient pas la patience nécessaire. Tout d’abord, ça s’apprend, mais pour quelqu’un de nerveux, ça détend énormément. Une heure de dentelle est égale à une heure de Yoga !
Il faut également être pugnace, avoir de la réflexion car c’est une activité complexe. Au départ, il faut commencer par des exercices pratiques en suivant des motifs (la mise en cartes) mais chacun avance à son rythme. Comme pour chaque artisanat, il faut pratiquer pour être meilleur !

  

En quoi est-ce vraiment intéressant d’être dentellière à l’Écomusée ?

Liliane : L’intérêt est de pouvoir faire connaître le travail de la dentellière, de partager, d’échanger avec les visiteurs. Nous valorisons la dentelle et sa richesse, permettons aux visiteurs d'observer la pratique de notre travail et certains de nos ouvrages terminés. Nous avons déjà rencontré 3 personnes intéressées par la possibilité d’intégrer notre association suite à nos démonstrations au musée !

 

 

© Écomusée d'Alsace

Ils nous soutiennent

Voir tous les partenaires
  • Logo Région Grand Est
  • Logo Département Haut-Rhin
  • Logo Musées Mulhouse Sud Alsace
  • Logo Museums Pass Musées

Soyez informés de notre actualité en un battement d’e-mail chaque mois

de recevoir des e-mails marketing de « Écomusée d'Alsace ».
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.En savoir +J'accepte