Dans la Stub avec… Pierre Bader

Pierre Bader, président de la Fédération des Arboriculteurs du Haut-Rhin dont le siège se trouve au sein des locaux de l’Écomusée d’Alsace, nous parle des missions de la Fédération et de l’importance du verger conservatoire présent au musée !

 

Bonjour Pierre. Vous êtes le président de la Fédération des Arboriculteurs du Haut-Rhin. Quel est le rôle de cette Fédération ?        

« Le principal rôle de la Fédération est de développer une activité constructive sur le plan de l’arboriculture. Elle a pour mission d’être un organisme permanent de conseil et de soutien pour les associations arboricoles et de défendre les intérêts des associations arboricoles et de leurs membres. Elle encourage aussi la création de nouvelles associations arboricoles et les conseille. 

La Fédération s’assure également de promouvoir l’arboriculture familiale ! L’arboriculture familiale comprend les petits vergers que possèdent les particuliers pour que chacun produise ses fruits, chez lui, à son échelle. Cela peut aller d’1, 2, 3 arbres à… beaucoup plus pour certains ! La Fédération s’occupe également de former les encadrants des associations qui aident les particuliers à s’occuper de leurs vergers.          

Notre Fédération est accueillie à l’Écomusée d’Alsace depuis plusieurs années, notamment parce que le verger conservatoire se trouve aux bordures du musée. »    

 

Parlez-nous de cet incroyable verger conservatoire ! En quoi est-ce important ?

« Aujourd’hui dans les supermarchés nous trouvons très peu de variétés différentes de pommes. Afin de conserver une diversité et de la valoriser, ce verger a été mis en place avec des variétés anciennes et locales d’Alsace, d’Allemagne, du Doux et du Territoire de Belfort. Plus de 200 pommiers et 15 quetschiers différents se trouvent dans ce verger ! Il faut également savoir qu’aucun traitement, n’a été fait sur ces arbres, à part contre la chenille (cheimatobie) et le ver (carpocapse) mais à l’aide de produits biologiques uniquement. Suite à cela, nous pouvons constater quelles sont les variétés qui sont fragiles, résistantes ou intéressantes pour le goût, etc. Il est tout à fait possible d’avoir de très belles pommes sans pesticides ! Denis Schmidlin, responsable du verger de l’Ecomusée, tient aussi beaucoup à la transmission de ce savoir entre les anciens et les enfants. »    

  

La Fédération des Arboriculteurs du Haut-Rhin présente prochainement plusieurs animations autour de la pomme à l’Écomusée. Quel est le programme ?

« Du pressage de pommes sera réalisé devant les visiteurs avec les pommes issues du verger, devant la maison de Schlierbach, les dimanches 7 et 14 octobre.
Ils pourront déguster ce jus frais non stérilisé qui sera également disponible à la vente à un prix très doux ! A l’intérieur de la maison, une exposition de 150 pommes anciennes et modernes sera installée du 6 au 25 octobre. N’hésitez pas à venir à notre rencontre et à nous poser des questions, ou à consulter notre site internet http://www.fedearbo68.com/ »

 

  

© Écomusée d'Alsace

Ils nous soutiennent

Voir tous les partenaires
  • Logo Région Grand Est
  • Logo Département Haut-Rhin
  • Logo Musées Mulhouse Sud Alsace
  • Logo Museums Pass Musées

Soyez informés de notre actualité en un battement d’e-mail chaque mois

de recevoir des e-mails marketing de « Écomusée d'Alsace ».
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.En savoir +J'accepte